D’ici à 2030, la loi prévoit de multiplier par 5 les énergies de récupération pour les réinjecter dans des réseaux de chaleur. Une vidéo de ACTU ENVIRONNEMENT.

Récupérer du gaz issu de la dégradation des déchets pour fabriquer de l’électricité est une technique bien connue en France. Nouveauté : la chaleur des moteurs et des circuits de refroidissement est de plus en plus récupérée pour être envoyée dans ce qu’on appelle les réseaux de chaleur, soit l’équivalent potentiel de 11 Twh ou un réacteur nucléaire et demi !

Exemples en images avec un producteur de tomates sous serre, l’usage en chauffage urbain et dans une clinique.

 

 

Vous pouvez ajouter un commentaire, ou un rétrolien depuis votre propre site.

Ajouter un commentaire