Les dangereux dépôts sauvages se développent

Les dangereux dépôts sauvages se développent

9 janvier 2019 2 Par Daniel

Triste France… Le constat de la multiplication des dépôts sauvages de déchets semble avéré. Il y a tout d’abord ce reportage vidéo de ACTU ENVIRONNEMENT sur l’énorme décharge de Carrières-sous-Poissy où il y aurait 8000 tonnes de déchets de tous ordres sur 47 hectares : amiante, déchets du bâtiments, déchets ménagers, pneus… Rémi PIN, journaliste, dénonce ce « mal français » et révèle par exemple que les dépôts sauvages « n’ont cessé d’augmenter ces derniers mois » dans les forêts domaniales de Saint-Germain et Marly en Ile-de-France.

De son côté, Jacky BONNEMAINS, porte-parole de l’ONG écologiste ROBIN DES BOIS, alerte sur les « risques sanitaires pour les populations » liés à ces décharges sauvages. L’ONG réclame davantage de vigilance de la part des polices municipales et des sanctions plus lourdes pour les pollueurs. ROBIN DES BOIS dénonce notamment la plateforme Le Bon Coin qui facilite l’écoulement de dangereux déchets et héberge des récupérateurs informels.

Les écologistes s’insurgent également contre la politique de « dérèglementation » gouvernement  : « Le courtage des déchets est en même temps favorisé par le gouvernement à travers son projet de loi portant suppression de sur-transposition des directives européennes. L’article 15 entend supprimer l’obligation de traiter les déchets dans des installations spécialisées (ICPE, Installations Classées pour la Protection de l’Environnement et IOTA, Installations, Ouvrages, Travaux et Aménagements). »

 

On l’a compris : évitons d’émettre des déchets. Sinon, réutilisons nos objets en les réparant ou en leur donnant une seconde vie par le recyclage. C’est de davantage d’économie circulaire dont nous avons besoin. Et pas de nouvelles pollutions sauvages ! Comme ces stylos sur socle fabriqués à partir de cartouches d’encre recyclées, les corbeilles de tri en carton recyclé, les trousses en pneus recyclés ou les massicots, rogneuses et guillotines recyclés.