Categorie : Nos clients sur la terre

Quels sont les comportements alimentaires des Français ? C’est ce qu’a étudié l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) qui vient de publier son très intéressant rapport INCA3.

Les aspects négatifs :

  • Une consommation accrue en aliments transformés.
  • Augmentation de la consommation de denrées animales crues.
  • De plus en plus de consommateurs de compléments alimentaires.

alimentation bio

Les aspects positifs :

  • Encore un effort pour le sel et les fibres. Les teneurs en sel des aliments diminuent, mais les apports en fibres doivent progresser.
  • Des pratiques courantes d’approvisionnement local.

 

Mais ce qui inquiète l’ANSES est le statut pondéral des Français : “Le pourcentage d’individus présentant un comportement sédentaire est alarmant puisque un quart des enfants de 3 à 10 ans, la moitié des adolescents de 11 à 14 ans, deux tiers des adolescents de 15 à 17 ans et plus de 80% des adultes de 18 à 79 ans sont concernés. Le temps moyen passé quotidiennement devant un écran pour les loisirs a augmenté d’environ 20 minutes chez les enfants et de 1h20 chez les adultes entre les études INCA2 et INCA3″.

 

LA FEUILLE D’ÉRABLE est devenue le 1400ème “ami” de UN BUREAU SUR LA TERRE sur FaceBook ! Avec, en prime, une réduction de 20% dans notre magasin !

“Recyclons pour l’Homme et son environnement”, tel est le slogan affiché par cette association d’insertion basée à Rennes (35) et  Caudan (56) qui agit pour les professionnels et les particuliers. Quelles sont ses activités ?

* Recycler papiers et cartons + formation au tri.

* Recyclage des cagettes pour fabriquer et revendre des allume-feux.

* Recyclage des déchets de bureau : plastiques, cartouches, gobelets, lampes et piles.

* Animations et formations dans les écoles, en relation avec le recyclage du papier.

 

Alors, si vous habitez dans la région, n’hésitez plus, AGISSEZ AVEC LA FEUILLE D’ÉRABLE !

La Feuille d'Érable, ami de UN BUREAU SUR LA TERRE

Il y a encore beaucoup trop de préjugés sur l’écologie, et pas assez de réflexion sur ses avantages économiques, écologiques et sociaux. En revanche, on lit peu sur la toxicité des fournitures de bureau dites “classiques”. Des freins sont levés, notamment sur les prix, et UN BUREAU SUR LA TERRE en est fière ! C’est d’éco-consom’acteurs dont nous avons besoin maintenant !

ome

L’Agence France Presse a publié récemment une dépêche qui met en valeur la problématique des fournitures de bureau écologiques, notamment l’engagement de UN BUREAU SUR LA TERRE. Une dépêche reprise tout ou partie par 7sur7.be, lalibre.be, boursorama.com, nordnet.fr, TV5, Le Républicain Lorrain, Yahoo, PELERIN, Neoplanete.com, L’Ardennais, RTL.be, Orange.fr et Sciences et Avenir Nature.

Suite à des réactions de lecteurs de ces sites d’information, nous réaffirmons que le prix pourrait représenter un réel frein aux fournitures de bureau recyclées, sauf que, en la circonstance, les tarifs de UN BUREAU SUR LA TERRE ne sont pas plus élevés que ceux des articles dits “classiques”. Non, le chariot “vert” n’est pas deux fois plus cher ! Nous avons d’ailleurs interpellé l’association France Nature Environnement, qui semble avancer le contraire, citée par l’AFP.

 

Voir notre analyse ÉCOLO ET PAS PLUS CHER : http://unblogsurlaterre.com/histoires-de-produits/rentree-scolaire-ecolo-et-pas-plus-chere.

Et notre commentaire pour la rentrée scolaire 2013 : “Nous avons constitué une liste de fournitures scolaires écologiques à partir de celle fournie par le ministère de l’Éducation Nationale (circulaire n°2013-083 du 19-5-2013 ). Même si certains de nos articles sont encore manquants (cartable, porte-vues, cahier de musique…), la liste écolo « école primaire » coûte 62,34€ contre 60,35€ pour des produits traditionnels non durables. Les listes écolos « collège » et «lycée » coûtent respectivement 67,15€ et 60,16€ contre 66,35€ et 60,35€ pour des articles non durables. De quoi battre en brèche les préjugés négatifs sur les articles écolos !”.

enfant et peinture

 

En revanche, la toxicité de nombreuses fournitures est avérée et il y a un réel danger pour notre santé :http://unblogsurlaterre.com/conseils-pour-rendre-votre-bureau-ecolo/fournitures-scolaires-attention-aux-produits-toxiques.

 

 

 

Daniel LACAILLE

L'optique par Sébactien Bétend.

Sébastien Bétend vient d’ouvrir un magasin d’optique à Bron, près de Lyon, qu’il a appelé L’OPTIQUE par Sébastien Bétend“. Sa boutique est unique en France car il est le seul magasin du pays qui ne vend que des montures optiques certifiées de fabrication française !

 

Nous l’avons eu au téléphone lors de sa première commande et avons remarqué son engagement entier en faveur de l’écologie et du développement durable. Nous avons choisi de l’interviewer pour en savoir un peu plus, et vous présenter ce professionnel engagé que nous sommes fiers de compter parmi nos clients.

Bonjour Sébastien, pouvez-vous nous parler de votre magasin, le premier à être éco-conçu en France, dans l’optique ?

J’ai ouvert mon magasin, il y a plusieurs mois à Bron, à côté de Lyon. Bien qu’ayant repris un local existant, j’ai fourni des efforts considérables pour en faire une boutique éco-conçue, saine, peu consommatrice d’énergie. De plus, j’ai voulu, au cœur de mon métier et à mon niveau, participer à relancer l’économie locale et plus globalement, l’économie française.

Ma démarche a juste été une volonté de faire mon métier le plus sérieusement possible et d’y inscrire des actions concrètes et sincères relevant du développement durable en son sein.

OPtique selon Sébastien Bétend

  • Pertinence environnementale des matériaux : Tous les matériaux utilisés pour la rénovation du magasin ont été choisis selon leur pertinence environnementale : poids, propriétés, qualités écologiques, proximité géographique, etc. Ainsi, les tableaux d’exposition pour les lunettes et les tables de vente ont été fabriqués par un menuisier “du coin” à partir de panneaux en épicéa labélisé PEFC, tandis que les meubles de mon atelier et de ma salle d’examen de vue, sont en chêne PEFC de Bourgogne.
  • L’accent mis sur l’isolation : Le magasin n’utilise pas de climatisation, l’accent a été mis sur l’isolation (ouate de cellulose sur toute la périphérie de la boutique + liège sur les rideaux métalliques, la vitrine exposée au Sud comprend un « contrôle solaire » (=filtre)  teinté dans la masse…)
  • Un carrelage fabriqué en France et labellisé recouvre le sol de l’ensemble du magasin excepté dans la partie enfant où du marmolémum (mélange de matériaux naturels ayant l’aspect du linolénum) a été posé au sol. Les murs ont été peints avec de la peinture minérale.
  • Des artisans formés à la pose de matériaux écologiques : certains d’entre eux sont mêmes formateurs chez Oïkos, association qui forme des artisans à l’éco-construction et qui renseigne les particuliers sur les matériaux écologiques ainsi que sur leur mise en œuvre en leur proposant éventuellement si besoin des éco-artisans spécialisés.

 

 


logo fabrication françaisePlus précisément,
« L’Optique par Sébastien Bétend », ça consiste en quoi ?

L’ouverture de ce magasin s’est inscrit dans une démarche de promotion de l’économie durable de proximité. C’était une évidence, pour moi, de faire le choix de vendre exclusivement des lunettes optiques fabriquées en France, car notre savoir-faire en la matière était et demeure l’un des meilleurs au monde. De plus, pourquoi acheter des produits provenant de milliers de km alors qu’on en fabrique à quelques dizaines de km ?

Mais ce choix s’est avéré très difficile à mettre en œuvre ! Sur le marché de la lunetterie, beaucoup de marques s’affichent comme étant fabriquées en France. Cependant, il faut savoir que même pour obtenir le label “Made in France”, il suffit seulement que 45% de sa valeur ajoutée ait été produite en France. Branches, face (monture qui supporte les verres) peuvent très bien être produites en Asie, si l’assemblage est réalisé en France, vous pouvez afficher que vous vendez de la lunette française.

Ce n’est pas comme ça que je souhaitais travailler. J’ai donc mis au point ma propre certification. J’ai exigé des supports écrits,  afin de d’éprouver la cohérence et la véracité des promesses des fabricants.

Aujourd’hui, je suis fier de dire que pour TOUTES les lunettes optiques que je vends, sont certifiées de fabrication française !

 

Pouvez-vous nous dire comment vous nous avez connu et pourquoi vous nous avez choisis ?

Pour l’ouverture de mon magasin, j’avais besoin de fournitures de bureau. Il était important que ces fournitures soient écologiques et qu’elles s’inscrivent dans ma démarche globale, à savoir des produits dont la fabrication est de proximité. Je vous ai simplement trouvés en cherchant sur le web, avec d’autres et j’avoue que vous n’êtes pas les premiers chez qui j’ai voulu acheter mes fournitures. Mais ce qui m’a notamment séduit chez « Un bureau sur la terre », c’est la qualité humaine de l’accueil et la pertinence écologique des produits. Ce n’est pas qu’une boutique en ligne. Guillaume s’est avéré très disponible au téléphone pour me renseigner. Et surtout, très informé sur la provenance de ses produits et leurs qualités environnementales.  Il connaît chacun d’eux sur le bout des doigts et a pu m’informer pour m’aider à choisir les produits qui me conviendraient le mieux. J’ai bien vu lors de cet entretien que le choix d’Un bureau sur la terre est de toujours privilégier la production française.

 

Et quelles fournitures écologiques avez-vous donc achetées?

Un tas de choses ! J’ai vraiment trouvé quasiment tout ce qu’il me fallait pour équiper mon magasin en petites fournitures et autres :  du papier recyclé, des agrafeuses sans agrafes (marquées RRR,), des crayons en bois FSC, des stylos en bouteilles plastique recyclées et rechargeables, des enveloppes de tout genre en papier recyclé, un pèse-lettres et des calculatrices solaires, des aimant, des marqueurs, des tapis de souris recyclés,  du papier toilettes, des produits ménagers écologiques, etc…

Je crois que j’en ai pour quelques temps, mais si Dieu veut, je reviendrais passer commander chez vous !

 

 


1. Pouvez-vous nous présenter votre société, votre activité ?

Fabricant de mobilier de bureau et spécialiste de l’aménagement des espaces tertiaires, nous sommes leader sur notre marché.

 

2. Vous avez fait le choix d’une démarche écologique globale, pouvez-vous nous en dire plus ?
Depuis près d’un siècle, Steelcase a fait le choix d’établir des connexions entre sa stratégie, ses hommes et sa capacité de construire une entreprise durable.
Sur le marché mondialisé d’aujourd’hui, nous ne croyons pas que l’efficacité d’une société se mesure seulement sur le choix de sa stratégie et de ses résultats. Nous croyons au contraire qu’il faut trouver une approche équilibrée qui serve à la fois l’économie, l’environnement et le social.
Dans cette perspective, nous avons pris les engagements suivants :
– Mettre tout en œuvre pour protéger l’environnement et la santé de nos employés, partenaires et clients, à travers une gestion environnementale proactive qui préserve les ressources, réduit les déchets et encourage le recyclage
Faire preuve d’exemple en allant au-delà des règlementations et obligations environnementales, en cherchant des opportunités pour réduire notre empreinte environnementale.
– Poursuivre, en qualité d’entreprise, nos actions de formation et d’éducation à l’environnement, afin que nos collaborateurs agissent en gestionnaires responsables.
Collaborer avec des spécialistes de l’environnement, nos fournisseurs, nos concessionnaires, nos clients et les organisations gouvernementales

 

3. Pourriez-vous décrire certaines de vos attentions ou actions au sein de votre société?Concept craddle to craddle STeelcase
Notre engagement s’articule autour d’un objectif très ambitieux : réduire notre empreinte écologique de 25% d’ici fin 2012, année du centenaire de Steelcase.
Comment ?
En mesurant et surveillant nos émissions de gaz à effet de serre au niveau des usines, des produits et de l’entreprise.
En développant des produits sains pour l’Homme et pour l’environnement grâce à trois stratégies clés :

  • la chimie des matériaux : nous procédons à des analyses approfondies de nos matériaux, jusqu’au niveau moléculaire. Ces analyses nous permettent d’éliminer de nos produits et processus tout matériau potentiellement dangereux.
  • l’analyse du cycle de vie : est un processus qui nous permet de mesurer l’impact d’un produit sur l’environnement pendant les différentes phases de son cycle de vie : de la sélection des matériaux à la production, le transport, l’utilisation, jusqu’à la fin de vie du produit.
  • La réutilisation et le recyclage : nos produits sont conçus pour être rapidement et facilement démontés pour favoriser le recyclage et la réutilisation. En partenariat avec nos concessionnaires et en lien avec des programmes d’insertion, nous proposons un service éco-responsable de recyclage et/ou réemploi des mobiliers en fin de cycle.

 

4. Depuis quand êtes-vous client chez Un bureau sur la terre et comment nous avez-vous connu?
Nous sommes clients depuis environ 5 ans. Nous vous avons connu grâce à internet.

5. Quels produits commandez-vous le plus souvent ?
Nous commandons principalement des clés USB écologiques

Cles USB en bois

et des gobelets à café biodégradables. Nous avons également commandé récemment des graines en pot.

6. Que pensez-vous de nos produits et services et qu’appréciez-vous particulièrement chez nous ?
Etant souvent à la recherche de produits/cadeaux écologiques pour nos clients, votre offre correspond parfaitement à nos besoins.
Nous apprécions également votre réactivité dans le traitement de nos commandes.

7. Un petit mot pour la fin ?
Nous apprécions le fait de travailler avec une société avec laquelle nous partageons des valeurs communes en matière de développement durable.

Nous vous remercions vivement pour le temps que vous nous avez consacré.