Categorie : Développement durable en entreprise

Gagner plus en gaspillant moins. C’est cette pratique de bons sens que l’Ademe a testé en 2016 auprès de 49 entreprises témoins de 20 à 250 salariés. Résultat : plus de 300€ d’économies annuelles par salarié dans 60% des entreprises ! L’Ademe a recensé 275 actions mises en oeuvre par les entreprises sur l’énergie, les matières et les déchets.

Forte de cette expérimentation concluante, c’est un accompagnement à grande échelle dans lequel se lance l’Ademe. Nom de l’opération : TPE & PME gagnantes sur tous les coûts. Objectifs : faire des économies, gagner en rentabilité et réduire les impacts environnementaux. Une “opération gagnant – gagnant” qui se concrétise par la mise à disposition d’experts auprès des entreprises volontaires. Ce sont les réseaux consulaires qui pilotent cet accompagnement personnalisé. Du tout bon pour la transition énergétique et écologique !

trousse pneu recyclé

Et si nous aussi nous faisions des économies en gaspillant moins ?  Par exemple en triant nos déchets, en favorisant les produits recyclés et ceux qui ont un moindre impact sur notre environnement.

Du 30 octobre au 6 décembre, notre contribution est sollicitée par le ministère de la Transition écologique et solidaire qui élabore sa “feuille de route de l’économie circulaire”. Les contributions et les débats sont en ligne sont publics sur une plateforme interactive. Après cette consultation, la feuille de route sera publiée en mars 2018.

un bureau sur la terreun bureau sur la terre

 

Quels sont les enjeux, selon le ministère ?

  • Mieux consommer : un produit a des impacts environnementaux à toutes les étapes de son cycle de vie : apprenons à acheter des produits à impact plus faible et à allonger leur durée d’usage.papier 100% recyclé evercopy+ - un bureau sur la terre
  • Mieux trier pour recycler : l’économie circulaire vise notamment à transformer les déchets en ressources pour éviter leur épuisement : valorisons mieux nos déchets.
  • Mieux produire : la fabrication des produits consomme des ressources naturelles et exercecorbeilles de tri en carton recyclé des pressions environnementales qu’il faut réduire.
  • Mobiliser les acteurs : pour son développement, l’économie circulaire suppose la mobilisation de tous les acteurs à tous les niveaux. Comment encourager et mettre en œuvre cette mobilisation ?
  • Financer la transition vers l’économie circulaire : des mesures d’accompagnement pour favoriser la transition vers l’économie circulaire doivent être envisagées (nouveaux instruments financiers, …).

 

mug RRR - Un bureau sur la terre

Il ne s’agit que d’un rapport d’initiative, et pas encore une loi, mais les députés européens ont voté en faveur de l’allongement de la durée de vie des produits. L’association HOP (Halte à l’Obsolescence Programmée) s’est réjouie de l’adoption de ce rapport à une large majorité. Quel est contenu de ce rapport dont le rapporteur est Pascal Durand, député écologiste européen ?

 

 

Concevoir des produits robustes durables et de qualité :stylo bille PILOT 4 couleurs recyclé et rechargeable

  • Fixer des critères de résistance.
  • Moduler l’éco-contribution.
  • Soutien aux entreprises vertueuses.

 

Systématiser la possibilité de réparer :https://www.lestroisr.com/

  • Développement du droit à la réparabilité.
  • Garantir la disponibilité des pièces détachées.
  • Encouragement aux mesures fiscales en faveur de la réparation et de la vente de seconde main.
  • Encouragement au développement des formations à la réparation.
  • Rendre possible le recours à un réparateur indépendant.
  • Encourager la réutilisation des pièces détachées, la fabrication 3D et la diffusion des plans de ces pièces.

 

Promouvoir un modèle économique tournée vers l’usage.

Garantir une meilleure information du consommateur :

  • Améliorer l’information sur la durabilité des produits.
  • Campagne de sensibilisation.

Condamner l’obsolescence programmée.

Renforcer le droit à la garantie légale de conformité, notamment la garantie légale minimale de 24 mois, voire de 5 ans pour les produits consommant de l’énergie.

Prémunir les consommateurs de l’obsolescence programmée des logiciels.

 

 

Dans un billet du 22 juin, l’Ademe fait un rappel sur la loi sur la Transition énergétique pour la croissance verte qui encourage la lutte contre les gaspillages, la réduction des déchets à lasource, leur tri et leur valorisation.

“Dans le prolongement de cette loi, le décret n° 2016-288 du 10 mars 2016 fait obligation aux producteurs et détenteurs de déchets (entreprises, commerces, administrations…) de trier à la source 5 flux de déchets : papier/carton, métal, plastique, verre et bois, afin de favoriser la valorisation de ces matières, avec un point spécifique sur les déchets de papiers de bureau”, précise l’agence.

Avez-vous vu ces 5 poubelles ou containers dans votre entreprise ? Pas si sûr ! C’est pour cette raison que l’Ademe a édité une plaquette qui explique pourquoi trier, propose des plans d’actions et indique une voie vers la réduction des déchets pour faire des économies sur le gaspillage. Un groupe témoin de 49 entreprises accompagné par l’Ademe a ainsi économisé plus de 3 millions d’euros par an !

Un document très détaillé et très pédagogique à mettre en toutes les mains des responsables d’entreprises !

La loi de transition énergétique, votée le 22 juillet dernier, prévoit d’interdire les gobelets en plastique, à l’horizon 2020, pour des raisons écologiques. Ils devront être remplacés, au plus tard le 1er janvier 2020, par des récipients composés pour tout ou en partie de matières biologiques.

Notre boutique unbureausurlaterre.com propose déjà cette alternative. Vous pouvez acheter des gobelets pour boissons chaudes ou des gobelets pour boissons froides. Nous proposons différentes matières biologiques pour nos gobelets comme nos gobelets biocup en cellulose pure et en amidon végétal (PLA), ils sont imperméables et 100% compostables donc biodégradables, nos gobelets en carton kraft écologiques et recyclables, nos gobelets en cellulose pure laminée intérieur et extérieur : ils sont imperméables, Recyclables et biodégradables à 90 %, les matières composant ces gobelets écologiques sont reconnues EN 13432 (norme européenne relative aux déchets d’emballage qui dresse les exigences concernant les  emballages valorisables par compostage et biodégradation).

Vous pouvez également passer à la vaisselles toutes écologiques en découvrant sur notre site la vaisselle en palmier actuellement en promotion, ou la vaisselle en canne à sucre. Pour une transition rapidement consulter tous nos produits écologiques et recyclées sur notre boutique unbureausurlaterre.com

gobelet en carton naturel