Categorie : Actualités Environnement sur la Terre

Pourquoi ne pas trier ses biodéchets ? Voici une très belle vidéo franceinfo qui nous présente les “3 trois façons de recycler ses biodéchets”. Épluchures, marc de café, sachets de thé… Nos biodéchets représentent 1/3 de notre poubelle ! C’est une bonne raison de les recycler au lieu de les incinérer. Comment ? Par le tri sélectif, le compostage ou les poules.

 

Et si vous utilisiez de la vaisselle écologique biodégradable et compostable ?

Nous avons tous été un jour randonneur ou skieur sur nos belles montagnes enneigées. Mais avons nous été exemplaires en mettant nos déchets dans un sac à jeter ?

 

Le Tatou nous observe et révèle l’envers du décor blanc. Plus de carte postale… Sous la neige se cachent des tonnes et des tonnes de nos déchets : 150 tonnes par an, selon Le Tatou.

 

Il y a pourtant de nombreuses solutions écologiques pour trier et récupérer ses déchets. Comme :

Sauvons la forêt !

SAUVONS LA FORÊT… Vous la connaissez peut-être cette association écologiste dont l’objectif est de dénoncer tous ceux qui détruisent les forêts tropicales de notre planète. Elle soutient des organisations locales pour “empêcher la déforestation, l’accaparement des terres, la maltraitance animale et la destruction de la nature dans les tropiques”.

Nous vous invitons à signer toutes leurs pétitions : protection des grands singes, forêt amazonienne menacée par des projets routiers, sacrifice des parcs nationaux pour du chocolat, impasse des biocarburants…

 

Et si vous vous convertissiez au papier 100% recyclé ?

papier 100% recyclé evercopy+ - un bureau sur la terre

Francetvinfo révèle dans son édition du 30 décembre que l’année 2017 a été “catastrophique pour la planète” : fonte accélérée de la banquise, retrait des États Unis de l’accord de Paris, extinction des animaux, ouragans…

On notera surtout avec effroi que 185 défenseurs de l’environnement ont été assassinées en 2017. Ceux qui défendent nos forêts, les animaux et nos ressources naturelles. Comme Wayne Lotter qui luttait contre le braconnage des éléphants en Tanzanie.

 

En 2018, chacun peut agir à son niveau.

economie circulaire filière papier

 

 

La promesse de Ségolène ROYAL sera tenue (décret du 6 mars 2017) : à partir du 1er janvier 2018, les microbilles plastiques contenues dans les produits cosmétiques (gommages, shampoings, gels douche…) seront interdites.

C’est un très bonne nouvelle pour notre santé ! Notamment pour les scientifiques de l’expédition 7ème Continent qui dénoncent la présence de plusieurs milliers de milliards de microplastiques qui flottent à la surface de nos océans. “Ce qui est préoccupant, c’est que les microplastiques peuvent être ingérés par de tous petits organismes, comme le zooplancton, et ainsi entrer dans les premiers maillons de la chaîne alimentaire”, alerte l’organisation écologiste.

C’est aussi une bonne nouvelle pour les produits qui contiennent des particules d’origine naturelle.