Comment s’y retrouver dans le papier recyclé ?

29 avril 2011 0 Par Daniel

Le papier recyclé se développe de plus en plus
C’est plutôt une bonne nouvelle écologique : en France, la consommation des papiers à usage graphique a diminué de 2,4% en 10 ans (mais parallèlement, celles des papiers d’hygiène s’est accrue de 2,8%). En revanche, même si l’on voit de plus en plus de papiers dits « recyclés » sur le marché, on consomme toujours plus de papier issu de fibres vierges que de papier recyclé. Il faut dire que tous les papiers « recyclés  » ne se ressemblent pas. Certains comportent seulement une infime partie de fibres recyclées.

 

Pourquoi utiliser du papier recyclé ? Rappel des principaux avantages du papier recyclé :

  • En premier lieu, simplement pour réutiliser le papier usagé. Utiliser du papier recyclé diminue les déchets incinérés et le coût de traitement des ordures ménagères. A savoir, les fibres de papier sont recyclables entre 5 et 7 fois.

 

  • Ensuite, pour ne pas contribuer à la déforestation. Il peut être bien sûr utile de fabriquer du papier à partir de chutes de bois de scierie ou d’entretien naturel de forêts. Mais face à notre consommation grandissante, près de 20 % du bois utilisé dans l’industrie du papier provient de forêts anciennes, à 80 % déjà détruites (source WWF). Utiliser du papier recyclé permet d’économiser les forêts.

 

  • Enfin, pour la réduction de la consommation d’énergie, d’eau et de polluants par rapport à la fabrication de papier issu de fibres vierges. La production de papier 100% recyclé économise environ 90% d’eau. Chaque tonne de papier à base de cellulose fraîche demande jusqu’à 5000 kWh d’énergie ; il en faut la moitié pour produire une tonne de papier recyclé.

 

Comment choisir mon papier recyclé? Les critères à prendre en compte :
1. Le taux de fibres issues du recyclage.
Le papier recyclé peut être fabriqué entièrement à partir du recyclage. On parle alors de papier 100% recyclé.
D’autres papiers recyclés sont constitués de mélange de fibres recyclées et fibres vierges. Exemples : 90/10, 75/25, 60/40 ou 50/50. Ces papiers de haute qualité, blanc à blanc cassé, désencrés sont souvent blanchis (à l’eau oxygénée).

2. Le taux de blancheur
Le papier non blanchi est évidemment le moins polluant mais il conserve un aspect grisé. La blancheur du papier est importante, non seulement pour assurer une bonne lisibilité des textes, mais également pour permettre de faire des photocopies. Pour cette raison, on n’en trouve presque plus.
De plus en plus de fabricants proposent du papier recyclé blanchi. Le blanchiment se fait avec des substances à base de chlore ou à base d’oxygène. Le papier blanchi au chlore est le plus polluant et à éviter. Heureusement, ce procédé n’est quasiment plus utilisé. Le papier blanchi sans chlore ni dérivés de chlore (TCF) est l’option la moins polluante. Il est blanchi avec des substances telles que le peroxyde d’oxygène, l’ozone ou l’oxygène pur. Les azurants optiques sont des substances chimiques que l’on ajoute au papier pour lui donner un beau teint blanc. Ces substances restent assez polluantes pour l’instant.
Fiez-vous à l’indice de blancheur
La blancheur est déterminée selon les normes ISO 11475 et 11476. Plus l’indice est élevé, plus le papier est blanc. On considère que l’indice de blancheur 70-90 est suffisant, l’aspect est légèrement blanc cassé. A partir de 150, l’aspect du papier est très blanc.

3. Le grammage
Le grammage est le poids du papier pour un m2. Plus le grammage est important, plus le papier est épais. Pour la photocopie et l’impression, un grammage de 80g/m2 convient parfaitement mais peut s’avérer insuffisant si vous faites beaucoup de recto-verso ou de travaux de présentation.
A partir de 170g, le papier prend un aspect cartonné et au-delà de 220g, on passe à la catégorie papier pour carte et cartons.label ange bleu

4. Les labels
Il existe différents labels de papier recyclé. Voici les plus fiables : le label Ange bleu, Ecolabel Européen et FSC recyclé. En achetant un papier labellisé, vous avez la garantie d’un produit vraiment écologique et d’un respect de l’environnement sur plusieurs critères.

 

La sélection Un bureau sur la terre

Un bureau sur la terre vous conseille de réfléchir à votre usage et a préparé une sélection de papiers recyclés en fonction de leur utilité :

1. Pour tous les jours, vos travaux d’impression réguliers :

Le choix le plus écologique et le moins cher : Evercopy

100% recyclé. 80g. Taux de blancheur : 80 (couleur blanc cassé, aspect recyclé) certifié Ange bleu

 

Le bon compromis : Evolve everyday

100% recyclé. 80g. Taux de blancheur : 150. (aspect blanc)

 

 

2. Pour les travaux de présentation, les impressions de prestige :

Le papier recyclé épais : Eural

100% recyclé. 115 g. Taux de blancheur : 90 (couleur blanc cassé, aspect recyclé)

certifié Ecolabel Européen

 

Le papier Prestige :  Evolve Business

100% recyclé.80g. Taux de blancheur : 160. Très beau papier à l’aspect très blanc et bien lissé.

 

 

3. Pour les cartes de visites autres travaux sur papier cartonné :

Le papier cartonné Recycling Plus

100% recyclé. 170 g. Taux de blancheur : 90 certifié Ange Bleu

 

 

Le spécial Carte de visite

75% recyclé 25% 250g 4 couleurs au choix : lys, aubépine, miel et moka

Certifié FSC