Quel gaspillage ! Seulement 44% des Français trient de manière systématique, selon le 1er Observatoire du tri Ipsos – Eco Emballages. Ce qui explique que le taux de recyclage des emballages ménagers stagne à 67%. Ceux qui trient le moins sont les urbains, les jeunes et les professions libérales. Conclusion : les grandes collectivités urbaines doivent améliorer leurs dispositifs de collecte et d’information. Eco Emballage lance sa campagne « Suivez moi ».

 

LE TAUX DE RECYCLAGE STAGNE DEPUIS 2 ANSgaspillage

« Le taux de recyclage est stable cette année encore et les performances de tri restent hétérogènes sur l’ensemble du territoire », se désole Éric Brac de la Perrière, directeur général d’Éco Emballages, l’éco-organisme chargé de financer le tri et le recyclage des emballages ménagers. Le taux de recyclage des emballages ménagers stagne à 67%. Par matériaux le taux est de :

  • Aluminium : 35%.
  • Briques alimentaires : 45%.
  • Bouteilles en plastique et flacons : 55%.
  • Papiers et cartons (autres que briques) : 67%.
  • Verre : 85%.
  • Acier : 100%.

Ces chiffres révèlent l’ampleur du gaspillage de matières premières. Il reste donc des efforts à faire pour atteindre l’objectif avoué de 75% de recyclage.

 

C’EST DANS LES VILLES ET CHEZ LES PLUS JEUNES QU’ON TRIE LE MOINS

Comment les Français trient-ils ? Qui sont-ils et pourquoi trient-ils ? L’éco-organisme a fait appel à l’institut de sondage Ipsos pour répondre à ces questions. Trois familles de profils ont été repérées :

  • Les trieurs systématiques (44% de la population) sont surtout des personnes de plus de 50 ans, habitent plutôt en zone rurale et occupent une maison.
  • Les trieurs non-systématiques (43% de la population) sont plutôt des cadres et professions libérales, de jeunes couples sans enfants et habitent dans des villes à forte densité de population.
  • Les non-trieurs (13%) sont jeunes (15 à 24 ans), habitent plutôt dans des logements sociaux ou des appartements.

jeune qui trie

A y regarder de plus près,  on constate que les lycéens, étudiants, célibataires actifs, couples sans enfant et jeunes parents sont les plus mauvais trieurs. Alors que les retraités  et les parents (avec ou sans enfants au foyer) sont les meilleurs élèves.

Il y a donc de gros efforts pédagogiques en direction des publics jeunes et urbains, ainsi que des professions libérales. Les collectivités des grandes villes devront probablement accentuer leurs dispositifs de collecte et d’information, car ces chiffres révèlent qu’elles sont particulièrement concernées.

 

UN BONNE INFORMATION, DES RUES PROPRES, DES BACS ADAPTÉS…

suivez moi

UN BUREAU SUR LA TERRE a déjà soulevé le problème de la mauvaise qualité de collecte des papiers ( «Papier : le grand gaspillage » ). L’éco-organisme Ecofolio expliquait alors pourquoi des bacs collectifs et spécifiques de collecte des papiers étaient économes en deniers publics, et révélait la mauvaise qualité de l’information des gestes de tri. Aujourd’hui, c’est Eco Emballages qui tire la sonnette d’alarme et nous apprend deux choses :

  • Les Français qui trient peu, doutent et se demandent si l’emballage sera effectivement recyclé.
  • Une rue sale, des bacs de petite taille et des locaux poubelles mal entretenus sont d’autres freins au tri.

 

C’est donc une grande campagne d’information (vidéos sur le recyclage) que vient de lancer Eco Emballages : « Suivez moi ». Lever les doutes sur les gestes de tri est nécessaire. Les collectivités doivent aussi s’améliorer dans la qualité de la collecte et la propreté de leurs rues. Ce sont des matières premières qui sont gaspillées et manquent aux industriels de l’économie circulaire. “On constate déjà que l’industrie du recyclage manque de plastique recyclé à valoriser”, alerte Xavier Brisbois en fin de l’étude Ipsos – Eco Emballages.

 

CHOISISSEZ DES PRODUITS RECYCLÉS CHEZ UN BUREAU SUR LA TERRE !

Et pour participer au recyclage des matériaux, choisissez des éco-produits chez UN BUREAU SUR LA TERRE :

poubelle tri papier en plastique recyclésac à dos ISOTHERMEpapier écologique CHATELLES NATURE

 

 

Daniel LACAILLE

 

 

Vous pouvez ajouter un commentaire, ou un rétrolien depuis votre propre site.

Ajouter un commentaire