Conférence environnementale logoAlors que les débats lors de la campagne présidentielle avaient tourné le dos aux questions d’écologie, le nouveau gouvernement semble vouloir remettre au centre de sa politique les questions environnementales. Mieux : François Hollande et Jean-Marc Ayrault ont annoncé lors de la conférence environnementale qu’économie et écologie ne devait plus s’opposer et que la relance économique du pays passerait par la croissance verte…

Des signes forts, une volonté claire affichée mais qu’en pensent les experts de l’environnement ?

 

La transition énergétique

Pour la FNE (France Nature Environnement), la Conférence environnementale est ” un joli cap,” mais “on attend le navire !”

Notamment sur la question du nucléaire, si les associations écologiques se réjouissent de l’annonce de la fermeture de la centrale de Fessenheim, Greenpeace rappelle tout de même que pour réduire la part du nucléaire de 75 à 50%, il est nécessaire d’engager d’autres fermetures. Aucune annonce concrète n’a été faite sur le sujet.

 

En ce qui concerne les énergies renouvelables, le solaire, l’éolien et la biomasse, La FNH (Fondation Nicolas Hulot) salue la création de la Banque Publique d’Investissement car selon elle, ” la France souffre aujourd’hui d’une absence de projet industriel de grande ampleur permettant de capitaliser sur les bénéfices économiques du développement de ces filières.”

La FNE, elle,  accueille favorablement la décision de supprimer le dispositif ZDE, obstacle au développement de l’éolien en France. Malheureusement, ce n’est pas le seul bâton dans les pales de l’éolien qui en compte un certain nombre que le gouvernement devra également supprimer.

Quant aux émissions de GES, « Alors qu’il était attendu que la France s’engage sur un objectif de -30% d’émissions gaz à effet de serre pour 2020, et rejoigne ainsi le club des pays ambitieux (Allemagne, Royaume-Uni, etc), François Hollande a abandonné toute ambition en s’en tenant à l’objectif de 20%. Il a préféré botter en touche en proposant d’accueillir la conférence des Nations unies sur le climat en 2015 » déplore Célia Gautier, chargée des questions européennes au RAC-F (Réseau Action Climat France).

 

Et ce n’est pas le seul point que déplore le RAC : ” Le RAC-F salue les annonces faites par François Hollande sur la rénovation thermique des logements et attend leur mise en œuvre concrète. Toutefois, « les transports – secteur le plus polluant en France – ont été purement et simplement oubliés. Où sont les mesures indispensables nous orientant vers une mobilité durable ? », interpelle Lorelei Limousin, chargée de mission Transports au RAC-F. ”

 

 

Les gaz de schistes

Si le gouvernement s’est voulu rassurant en annonçant le rejet des 7 demandes de permis d’exploitation de gaz de schistes par fracturation hydraulique, toutes les associations écologistes rappellent qu’il n’a fait que respecter al loi promulguée par le gouvernement précédent en 2011…

 

L’agence de la Biodiversité

Cette annonce a été reçu avec beaucoup d’enthousiasme mais reste à savoir les moyens qui lui seront alloués. La FNE et FNH  rappellent que le problème de la biodiversité est totalement corrélé au problème de l’artificialisation des sols. Cette dernière explique  que :tous les 7 ans, un département français disparaît sous l’effet de l’artificialisation des sols (urbanisation). Déjà 8,5% du territoire est artificialisé. Cette artificialisation des sols progresse en France empiète à la fois sur les terres agricoles et sur les espaces naturels. Pour y remédier, la France doit se fixer en ce début de quinquennat un objectif maximal de 10% d’artificialisation du territoire, comme les Pays-Bas l’ont fait.”

 

L’interdiction totale du BPA

Cette interdiction est à saluer car elle est une vraie préoccupation de français selon une enquête menée par l’IFOP pour WWF. Toutefois, la FNE attire l’attention sur le fait qu’en matière de santé” un engagement concernant la lutte contre la pollution de l’air en ville était attendu par plusieurs ONG.

 

En conclusion, si cette conférence environnementale semble être un très bon début, il va falloir veiller à maintenir le cap et aller plus loin encore en matière environnementale…

Pour  en savoir plus sur les mesures annoncées :

Lire aussi les réactions des organisations écologistes:

 

 

Vous pouvez ajouter un commentaire, ou un rétrolien depuis votre propre site.

Ajouter un commentaire