Biocoop, sa brique de lait et son encombrant bouchon en plastique…

Biocoop, sa brique de lait et son encombrant bouchon en plastique…

25 janvier 2019 3 Par Daniel

Supprimer un emballage plastique est un acte écologique qui n’est pas toujours une garantie de sécurité pour la santé. Biocoop vient d’en faire l’amère expérience avec ses briques de lait Ensemble. Soucieux de réduire ses emballages en plastique, on se rappelle que le distributeur écolo avait cessé la commercialisation de bouteilles d’eau en plastique à partir du 1er janvier 2017. Dans la foulée, les briques de lait conditionnées en carton sont devenues la règle au détriment du plastique. Pour le plus grand bonheur des clients dont je fais partie ! Oui, je sais que le lait est un aliment controversé, mais sachez que je fais des efforts : je réduis fortement ma consommation !

Ceci dit, quelle n’a pas été ma surprise il y a quelques mois quand j’ai vu réapparaitre un bouchon en plastique sur les briques Ensemble ! J’ai posé la question à mon magasin favori qui en est resté coi. Quelques semaines plus tard, on m’a répondu que le bouchon en plastique était recyclable… En bon écologiste, j’ai argumenté qu’il vaut mieux réduire que recycler et que le meilleur déchet est celui qu’on ne crée pas ! Le bouchon plastique est donc une régression, ce dont nous conviendrons tous. Ma vendeuse habituelle aussi, soudainement sans voix…

Après ce long silence, j’ai donc appelé le service Clients de Biocoop. Je dois avouer que je n’ai pas été déçu par l’accueil du 1er commerçant écolo : sympa, honnête, direct et franc ! « Par mesure de prudence, pour éviter que le lait ne « tourne » au-delà de 3 jours après ouverture et qu’il soit jeté, nous avons préféré ajouter un bouchon qui évite une entrée d’air et garantit une conservation plus longue », m’a expliqué une conseillère.

C’est donc pas souci de santé de ses clients et pour réduire le gaspillage alimentaire que Biocoop a réintroduit un peu de plastique dans le conditionnement de ses briques de lait. Ce qui est louable sur le fond, mais insuffisant sur la forme : sorti par la grande porte, le plastique a donc fait son retour par la lucarne ! « On cherche d’autres solutions que le plastique, nos équipes y travaillent », affirme Biocoop qui n’a toujours pas trouvé de fabricant respectant ses critères militants : un fabricant français à structure familiale. Pas de bouchon en carton ou biodégradable fabriqué par des capitalistes en Asie, donc, pour cause de mauvais bilan carbone… « Si vous en connaissez un, nous sommes preneurs ! », m’a lancé Biocoop.

Et vous, chers lecteurs, si vous en trouviez un près de chez vous, ça dépannerait Biocoop, bien embêté avec ce bouchon dans sa brique de lait, comme un caillou dans sa chaussure.

Nous on préfère le carton et tout ce qui est biodégradable !